2020/2021




LA VIDÉO DU JOUR :
POSTMODERNE 3
TODAY'S SPEECH


ARISTOPHANES ON THE GROUND

AGENDA 

26 novembre 2020

 LE BESTIAIRE DISPARU, pour violon et violoncelle, Yaoré Talibart, violon, Alexis Derouin, violoncelle, Ensemble Les Apaches, Julien Masmondet, direction, Musée d'Orsay, Paris.
https://billetterie.musee-orsay.fr/fr-FR/produits

26 novembre 2020

BESTIAIRE CHIMÉRIQUE, pour baryton et orchestre (création), Stéphane Degout, Baryton, Ensemble Les Apaches, Julien Masmondet, direction, Musée d'Orsay, Paris.
https://billetterie.musee-orsay.fr/fr-FR/produits

21 janvier 2021

CONCERTO POUR VIOLON ET ORCHESTRE (création), Julia Fischer (violon), Cristian Macelaru (dir.), Orchestre National de France, Maison de Radio France, Paris

20 novembre 2020

lA POSTMODERNITÉ MUSICALE : état des lieux et perspectives Participation au Colloque International, 
11:30 ; CRR de Paris
14 rue de Madrid, 75008 Paris

MUSIQUES 

Mobirise




Mobirise

La Bataille de San Romano
(Orchestre de Monte Carlo -Julien Masmondet)

La Bataille de San Romano, s’inspire du triptyque homonyme de Paolo Uccello, peint en 1456, et illustrant trois épisodes du combat où les Florentins et leur chef Niccolo da Tolentino défirent les Siennois, en juin 1432. La musique s’attache à dépeindre les chevaux, armures, lances, casques, plumes rouges et noires, les corps à corps sanglants… Je veux plonger l’auditeur dans la fureur de la bataille.

Mobirise

Alia
(Orchestre de Pau -
Fayçal Karoui)

Une très vieille histoire de la Bible fut le point de départ de ma rêverie :
“Jacob quitta Bersabée et partit pour Harân. Il arriva d’aventure en un certain lieu et il y passa la nuit car le soleil s’était couché. Il prit une des pierres du lieu, la mit sous sa tête et dormit en ce lieu. Il eut un songe: voilà qu’une échelle était plantée en terre et que son sommet atteignait le ciel et des anges de Dieu y montaient et descendaient!” (Genèse 28-10).

Mobirise

Exulte
(Orchestre de Pau -
Fayçal Karoui)

La pièce est dédiée à John Nelson et à L’Ensemble Orchestral de Paris pour son 25ème anniversaire. C’est une sorte de mini-concerto pour orchestre dans lequel la joie, le désordre et la couleur doivent exploser en moins de 5 minutes…

Mobirise

Silicon Music I
(Ensemble Phoenix -
Pascal Zavaro)

Un monde d'objets standardisés, de matières synthétiques, et d'automates nous entoure. Les timbres naturels sont contaminés par la synthèse et rendus équivoques, comme ces matières plastiques qui imitent la peau animale.

Mobirise

Silicon Music – pour violon et ensemble (mouvement IV)

Un monde d'objets standardisés, de matières synthétiques, et d'automates nous entoure.

L'insistance de certaines figures rythmiques est un écho de la musique techno.

La répétition de sections cloisonnées, rappelle les œuvres de Warhol ou les récits de Pérec. Dans de calmes interstices, le violon reprend la parole.

Mobirise



SILICON MUSIC pour violon et ensemble (1997)
Mouvement  I
Ensemble Phoenix, Pascal Zavaro

Mobirise



METAL  MUSIC  pour cuivres et percussion (2000)

Orchestre National de France, Gerard Schwarz

Mobirise







ARISTOPHANES ON THE GROUND– pour quatuor avec piano (Quatuor Abegg - live)

Aristophanes on the Ground (Aristophane à terre) tire parti de deux procédés formels très différents et éloignés dans le temps : d'une part un rythme grec (dit Aristophanien) à onze unités (mélange de 4 longues et 3 brèves), et d'autre part le "ground mélodique", forme à mélodie obstinée en faveur au XVII ème siecle, et génialement illustrée par Purcell. La mélodie de la basse (à onze notes), sur une mesure à 11/8, envahira tous les espaces du morceau, parfois de manière très dissimulée, à d'autres moments très évidente.

SPIRALE – pour violon et piano (Eva Zavaro, Alexis Gournel)

J’ai entrepris dans Spirale de trouver une expression plus dramatique au minimalisme américain de la fin du XXème siècle. Ici l'automatisme et la répétition des formules évoque plutôt une euphorie, une ivresse dégagée par le machinisme, qui se trouverait en fin de compte mis en question par son évolution et par un effet d'étourdissement inquiétant...

Mobirise



DENSHA OTOKO  pour trio avec piano (2007)

Elisabeth Glab, Henri Demarquette, Vahan Mardirossian

Mobirise


Nylon Music – pour guitare

NYLON MUSIC – pour guitare

La pièce requiert une grande virtuosité d’interprétation, dans un langage polyphonique assez inhabituel pour la guitare. Basée sur des motifs obstinés, en perpétuel mouvement elle évoque pour moi un voyage d’aujourd’hui, dans le cockpit d’une voiture ou d’un avion. Sans aspérité, dans une translation continue, fluide, collective et lancinante, sa monotonie peut apporter la dérive et l’oubli. 

Mobirise




THE SICK ROSE – pour chœur et violon (Songs of Innocence, mouvement 1)

Sur un texte de William blake, le chœur qui évoque la corruption des corps accompagne un violon déchirant, implorant mais souverain.

RAISON LABIALE – pour chœur 

Cette pièce est inspirée par RETOUR À LA RAISON, film réalisé par Man Ray en 1923, avec pour ligne l'esprit "dada" et absurde de l'entreprise... L'espace de la pièce est totalement a-mélodique; les chanteurs ne chantent aucune hauteur mais émettent des bruits de "percussion vocale" ou des sons de hauteurs non-définies.

Mobirise

The Sick Rose pour violon et choeur (2013)

Raison Labiale pour choeur

Ecce Homo pour chœur et percussions

Elisabeth Glab, Delta Percussions, Choeur Mikrokosmos, Loïc Pierre

Designed with Mobirise web themes